Compte rendu Manche Le Vigeant – Ultimate Cup

Première course de la saison, direction le circuit du Vigeant pour la première manche de l’Ultimate cup. Un championnat que je vais découvrir après deux saisons en Promosport. Il va donc falloir s’adapter aux pneumatiques Michelin que je ne connais pas.

A peine arrivé au circuit, une chose est frappante et il faut le dire… l’Ultimate cup ça a de la gueule !! Des banderoles partout, des structures gonflables etc, ça fait beau. Je suis accueilli par Rémi, c’est l’occasion de faire connaissance après avoir discuté plusieurs fois sur les réseaux sociaux.

Je m’installe avec Margaux et Jonathan qui rouleront eux en catégorie hypersport ( 1000cm3 ) tandis que sur les conseils de l’orga, je roulerais en supersport ( 600 cm3 ).

 

 

Vendredi : Journée d’essais

C’est l’occasion de prendre des premières sensations avec ces nouveaux pneumatiques. Je n’ai jamais vraiment rouler avec et rapidement j’apprends grâce à Bertrand ( ingénieur Michelin présent sur le paddock pour nous aider ) que le pneu est plus haut de 2mm ce qui change l’assiette de la moto !! Il fallait le savoir… c’est parti pour un changement de réglage sans avoir encore débuté les essais.

La première séance est très compliquée, le feeling est très différent du Pirelli, la moto ne va pas et je me fatigue beaucoup pour essayer de l’emmener. Je débrief avec Bertrand, nous continuerons toute la journée à bosser sur les réglages. Heureusement qu’il est là sinon c’était impossible pour moi. Heureusement la moto s’améliore à chaque sortie et je prends confiance même si les chronos sont loin de ce que j’espérais car je roule en 1’53 en étant pendu… Je fais le choix d’aller voir l’orga et d’expliquer mon souci. La solution est trouvée : On va me descendre en catégorie challenger qui, à la vue des chronos, me correspondra mieux. Encore merci à eux pour leur compréhension.

L’après-midi, chaleur intenable avec une piste à plus de 60°. Je roule sans forcer pour bosser sur les trajectoires mais la piste est trop chaude pour les pneus soft. Je perds l’avant en bout de ligne droite des stands. Je parviens à rattraper la moto mais je suis obligé de tirer tout droit dans le bac et je chute à faible allure, déclenchant mon airbag. Pas de bobo grâce à la combi airbag de chez 3RC RACING et la moto n’a rien. Seul souci je n’ai pas de recharge pour la combi, je roulerais donc le reste du weekend sans airbag. Après un peu de remise en état la moto est prête pour les qualifs du Samedi !!

Petite séance d’essai le samedi matin avant la qualif. La moto ne me convient toujours pas. Je ne prends pas de risques durant cette session et je me classe 20ème. La décision est prise de modifier de nouveaux les réglages avant la qualif.

Départ de la qualif, cette fois la moto va bien, je suis à l’aise et je reprends bien confiance. Après plusieurs tours je descends mon chrono en 1’52.9 et je suis satisfait, il s’agit de mon meilleur temps du weekend. Je repars tout de même pour la fin de séance et dans mon dernier tour lancé je parviens à arracher un 1’51.1 !!! Trop content de cette performance je partirais P8 sur la grille de départ.

Premier départ de la saison !! Je sens qu’un concurrent est chaud patate, la preuve en est qu’au tour de chauffe si je ne redresse pas… on se touche… Il faudra le surveiller au premier virage.

Les feux s’éteignent !! Je prends un départ correct mais j’assure au premier virage pour éviter de me faire accrocher. Je boucle le premier tour en 6ème position. Je suis prudent sur les premiers tours et j’ai du mal à me mettre dans le rythme ce qui laisse partir le bon wagon devant moi. Je roule en gros 52 toute la course et suite à des chutes je me retrouve P5. J’ai en ligne de mire Jordy avec également une Suzuki et je maintiens mon concurrent direct derrière moi à plus d’une seconde. Je roule seul, une course pas très passionnante mais que me fait prendre la cinquième place. Pour une première course je suis satisfait !!!

Dimanche : Q2 et Course 2

Je pars en pneu usé, et oui… je n’ai pas le budget pour passer balle neuve à chaque séance. Je pars dans les premiers de la qualif et je me cale derrière un pilote plus rapide que moi la veille pour prendre sa roue. La moto fonctionne bien et je suis vite bouchonné par ce pilote finalement. Je parviens à le doubler mais deux drapeaux jaunes sont présents en piste… Impossible de faire un chrono dans ces conditions ! Je décide de repasser et faire le point sur la pression de mon pneu arrière qui glisse. En effet elle n’était pas bonne mais malgré ce petit souci j’ai roulé 1’52.1. Je repars pour un second run et alors que je suis dans un tour rapide, je me retrouve derrière des pilotes qui me bouchonnent. Je n’arrive pas à les doubler sans risquer de leur faire rater leur tour qualif…
Je décide de refaire un passage par la pitlane alors que le chrono affiche qu’il reste moins de 3min lors de mon entrée dans les stands. C’est un pari risqué car je sais qu’il ne me restera qu’un seul tour lancé !! Je ressorts parfaitement des stands car j’ai la piste dégagée !! Il va falloir faire ce chrono tout seul sans avoir de roue ou d’aspiration pour me tirer !!! Je passe la ligne de chronométrage alors qu’il ne reste que quelques secondes et me voilà parti dans mon tour chrono !! J’ai compris plusieurs virages et je me sens tout de suite bien plus rapide !!
Je m’applique et je décroche un chrono de 1’50.4 ce qui me place 5ème sur la grille de départ !!
Une belle satisfaction qui récompense déjà le travail effectué tout au long du weekend !! Moi qui étais à la limite de rentrer chez moi le vendredi soir après la chute…

A quelques dizaines de minutes du départ, Jordy du team 2’31 est en panne avec sa GSXR. Je décide de voir si je ne peux pas l’aider et d’après les symptômes, je penche pour le filtre de pompe à essence. Une chance pour lui j’en ai toujours un de rechange !! Une course avant la course pour démonter, remplacer et remonter tout ça mais c’est aussi ça la solidarité des paddocks.
Pour ce deuxième départ, je décide de me forcer à être dans le rythme tout de suite, partant 5ème je me dis que je peux accrocher le bon wagon pour jouer une belle place, récompensant ce weekend qui a très mal débuté et où j’ai beaucoup galéré.

Je prends un très bon départ pour me placer à la 4ème place derrière une vieille connaissance, la R6 numéro 139, dont le pilote, Jean-Baptiste, était déjà un concurrent direct en Promosport !! Je décide de prendre sa roue mais je me rends compte que je suis plus rapide dans le sinueux. Je prends le temps de le doubler proprement au freinage du trop tard et je m’empare de la 3ème place !! S’engage alors une belle bagarre à 3.

Je me sens hyper à l’aise et je suis parfaitement panneauté, ce qui me permet de rester concentré. Je reviens même sur le deuxième. Je remonte sur lui en passant même sous la barre des 50 avec un chrono de 1’49.6 !!! En pneu usé c’est le top !!! Mais je reste sous pression de mon poursuivant qui roule aussi plus vite que moi mais qui n’arrive pas à me doubler. Alors qu’il ne reste que 3 tours et que je reviens sur le P2, je prends un énorme high side à la sortie du Pif Paf situé au bout de la ligne droite du fond. Je suis catapulté par-dessus la moto, je monte haut et évidemment… je retombe fort avant de rentrer dans le bac à gravier à haute vitesse et partir pour une séance d’essorage. Pour ceux qui connaissent, le paf se passe en fond de 3eme voir début de 4 donc ça va vite !!! Impossible de me relever, j’ai l’impression d’avoir les deux chevilles cassées, j’ai une douleur au dos et je sais plus dans quel sens je suis. Je suis évacué par ambulance et provoque un drapeau rouge. Petit tour par le médical qui me diagnostic une belle entorse à la cheville ainsi qu’une commotion cérébrale à surveiller. Une fois sortie du médical, je me rends compte que les copains ont rangés tout le camion, un véritable confort car je n’ai plus rien à faire !! 1000 Mercis !!!

Je suis déçu de cette fin de weekend, j’aurai voulu faire un beau résultat mais ce sont les risques… La moto a elle aussi eu mal.

Je reviendrai plus fort avec l’objectif de jouer de nouveau aux avants postes !!!

 

Merci à tous mes sponsors et partenaires de m’avoir permis de rouler dans ces conditions !! Merci à tous pour vos messages et votre soutien. On se voit bientôt dans les paddocks.

 
Merci encore batichauffe, action bike, racinglubes.fr, pistards en gex, jm design86, 3rc racing, WD40, basic moto france

Avant de laisser un commentaire, merci de lire la politique de confidentialité